Rappelons que notre psyllium ne contient aucun additif d’aucune sorte. Il est donc indiqué pour les végétaliens.
Par ailleurs, le tégument de psyllium est totalement dépourvu de gluten, donc parfaitement indiqué pour ceux qui y sont allergiques.

Le psyllium se présente sous la forme d’une poudre grossière constituée de l’enveloppe de millions de graines minuscules (psyllium vient du grec psyllos qui veut dire puce). Cette poudre se mélange facilement à des liquides en formant rapidement une sorte de gel.

Le moyen le plus simple de prendre le psyllium est dilué dans un grand verre d’eau ou de jus.
Pour plus de confort, il vaut mieux boire immédiatement le mélange pour que son absorption soit plus facile et que le gel se forme dans l’organisme plutôt que dans le verre.
On peut aussi mélanger le psyllium à des compotes, des soupes, des laitages, etc. (les industriels l’utilisent comme épaississant dans de très nombreuses préparations).

Le psyllium n’est pas un aliment, car il n’est pas absorbé par l’organisme. Son effet est purement mécanique. Mais on peut très bien le prendre avec d’autres aliments -le corps sait faire la différence !

Je vous explique tout en vidéo :

Conseils d’utilisation

Le psyllium n’est pas un médicament, ni un complément alimentaire (il n’est même pas assimilé par l’organisme !), mais une simple plante inoffensive.
Donc, pas de DJR (dose journalière recommandée) !

graine psyllium, eau, psyllium, prendre le psyllium
Afin d’éviter tout ballonnement ou inconfort, il est recommandé de commencer pendant 2 ou 3 jours avec 1 cuillère à café par jour dans un verre d’eau ou de jus, ou une soupe, compote ou toute préparation suffisamment aqueuse car le psyllium gonfle au contact de l’eau.


  • Mélanger et boire.
  •  Après 2 ou 3 jours, renouveler cette prise 2 fois par jour.
  • Après 2 ou 3 jours, passer à 3 fois par jour.
  • On peut ensuite passer à 1 cuillère à soupe, avec la même progression sur 6 à 10 jours –  1 CàS 1 fois, puis 2 fois, puis 3 fois par jour.

Le corps médical affirme qu’un surdosage est « improbable ». Il faut simplement boire suffisamment pour bien entraîner le psyllium vers l’estomac.
Il appartient à chacun de trouver sa quantité optimale en fonction des résultats obtenus.  Selon l’Agence européenne du médicament, la dose efficace peut aller jusqu’à 30 à 40 g de tégument de psyllium par jour, ce qui correspond bien à 2 CàS 3 fois par jour (EMEA 2006b) Si vous ne voyez pas de résultat sur vos selles avec 3 grosses cuillères à soupe de psyllium par jour (c’est rare !), il vous faut consulter un médecin.

Précautions

Après avoir bu le psyllium, rincez le verre avec de l’eau et buvez-la ! Il faut vraiment entraîner le psyllium et lui permettre de bien gonfler. Ne vous découragez pas face à d’éventuelles sensations de ballonnements qui peuvent se produire (rarement) en début de traitement et disparaissent par la suite.
Si ça vous arrive, réduisez la dose ou arrêtez complètement pour reprendre ensuite très progressivement.

Si vous prenez des médicaments, par précaution, éloignez leur prise de celle du psyllium. N’étant pas lui-même absorbé, on peut penser que le psyllium peut influer sur le mécanisme d’absorption des médicaments. Mais rien ne permet d’étayer cette théorie.
C’est sous-estimer l’intelligence de l’organisme, qui ne manquera pas d’absorber tout ce qu’il trouve d’assimilable dans le bol alimentaire. Mais bon !… ça ne coûte rien de prendre le psyllium à part, 1 heure avant ou 1 heure après vos médicaments.


Le psyllium et les enfants

enfant, psyllium, constipation, psyllium blond, prendre le psyllium

Le psyllium est ce que vous pourrez donner de mieux à un bébé pour le libérer d’une éventuelle constipation – ou remodeler des selles liquides.

Commencez avec 1/2 cuillère à café de tégument de psyllium une fois par jour, à mélanger dans n’importe quel aliment de consistance semi-liquide ou crémeuse si bébé n’aime pas prendre le psyllium simplement avec de l’eau ou du jus ‘ce qui est probable !) Observez le résultat. Après quelques jours, passez à deux prises par jour si nécessaire ou même 3 prises par jour.

IMPORTANT ! Assurez-vous surtout que bébé boive suffisamment après chaque prise de psyllium !

Tenez bien le psyllium hors de portée des jeunes enfants. Ils pourraient le mettre à la bouche et s’étouffer.
Pour des enfants plus âgés, adaptez les quantités en fonction de leur âge. Une demi-dose d’adulte à partir de 6 ans et à partir de 12-13 ans, on peut donner la dose d’un adulte. Souvenons-nous que selon les autorités médicales, un surdosage de psyllium est considéré comme « improbable ».
Nous avons là véritablement une merveilleuse plante amie de l’homme, ne présentant aucun inconvénient.

Contre-indications

  • Sténose intestinale ou oesophagienne, ou tout autre type d’obstruction gastro-intestinale réelle ou présumée. Dans le doute, consultez votre médecin.
  • Difficultés à avaler.
  • Présence d’un fécalome (masse volumineuse constituée par des selles dures qui ne peuvent être évacuées)
  • Nausées, vomissements, fièvre ou douleur abdominale. Allez consulter.
  • Sang dans les selles dont la présence n’a pas été diagnostiquée et expliquée.

De rares cas de réactions allergiques ont été rapportés, pouvant se manifester par des démangeaisons ou des problèmes respiratoires.

Si vous pensez être allergique au psyllium, ne vous précipitez pas chez le médecin !
Vos symptômes devraient cesser en interrompant la prise de psyllium. Essayez ensuite de traiter votre allergie par des moyens naturels : jeûne et monodiètes, irrigation du côlon, nettoyage naturel du foie (demandez-nous le protocole gratuitement), Amaroli, etc.
Pour ce qui est des allergies croisées, la Danish Asthma-Allergy Association (Danemark) a éclaré que l’on ne connaissait pas de réaction allergique croisée avec le psyllium.


Au bout de combien de temps les effets
se font-ils sentir ?

Les effets sont généralement observés dans les 24 à 48 heures, si vous avez la chance d’être tombé tout de suite sur votre posologie personnelle optimale.
Si ce n’est pas le cas, ne vous découragez pas, il vous faudra tâtonner un peu pour trouver la dose qui vous correspond et qui pourra soulager vos problèmes personnels.
Le psyllium n’est pas un médicament et nous sommes tous différents…

Cliquez ici pour acheter du psyllium